Baudelaire et ses autres

Zurich – Le Romanisches Seminar de l’Université de Zurich célèbre le 150e anniversaire de la mort du poète Baudelaire. Le professeur Patrick Labarthe a invité des spécialistes français et suisses pour un programme qui se déroulera jusqu’en décembre 2017.

JPEGLe 24 octobre débutera le cycle de cinq séries de conférences à l’occasion du 150e anniversaire de la mort de Charles Baudelaire organisé par l’Université de Zurich.
Plus d’informations en ligne : www.agenda.uzh.ch/record.php?id=35941&group=70

Mardi 24 octobre

Sous la présidence de Patrick Labarthe
Thomas Klinkert, Université de Zurich : Baudelaire et l’otium
Olivier Pot, Université de Genève : Baudelaire et les poétiques de la Renaissance (de Ronsard à d’Aubigné)
Béatrice Guion, Université de Strasbourg : « Je ne vois qu’infini » : Baudelaire lecteur de Pascal

Sous la présidence de Olivier Pot
Christine Peltre, Université de Strasbourg : Baudelaire et l’Orient des Salons
Dominique Combe, École Normale Supérieure : Baudelaire, Aloysius Bertrand et le poème en prose

Mercredi 8 novembre

Antoine Compagnon, Collège de France, Columbia University : Baudelaire, ligne courbe, ligne droite

Jeudi 9 novembre

Sous la présidence de Michel Jarrety
Peter Fröhlicher, Université de Zurich : Architectures célestes dans Les Fleurs du mal
Jean-Claude Mathieu, Université Paris VIII–Vincennes–Saint-Denis : L’écho baudelairien

Sous la présidence de Peter Fröhlicher
Michel Jarrety, Université Paris–Sorbonne : Valéry à distance de Baudelaire
Dagmar Wieser, Université de Zurich : Habiter le monde avec Baudelaire

Mardi 21 novembre

Sous la présidence de Pierre Glaudes
John E. Jackson, Université de Berne : Baudelaire et le corps de l’affect
Jean-Michel Adam, Université de Lausanne : Le Spleen de Paris : « digne pendant » et « encore les Fleurs du Mal » ?
Filip Kekus, Université Paris–Sorbonne : Fantaisisme nervalien et bohémianisme baudelairien

Sous la présidence de John E. Jackson
Pierre Glaudes, Université Paris–Sorbonne : Baudelaire, du socialisme de Proudhon au providentialisme de Maistre
Jean-François Louette, Université Paris–Sorbonne : « Si tu vois M. Baudelaire, dis-lui bonsoir » (Drieu, Sartre, Bataille)

Jeudi 7 décembre

Sous la présidence d’Andrea Schellino
André Guyaux, Université Paris–Sorbonne : Le Guignon
Paolo Tortonese, Université Sorbonne Nouvelle : Du comique dans le Spleen de Paris
Stefano Prandi, Université de Berne : Les Fleurs du mal dans la poésie italienne de la deuxième moitié du XXe siècle

Sous la présidence de Paolo Tortonese
Aurélie Foglia, Université Sorbonne Nouvelle : Baudelaire, sujet spectral
Andrea Schellino, Université Paris-Sorbonne : Baudelaire, Manet et La Corde

publié le 25/10/2017

haut de la page