Bicentenaire de la Société de Lecture de Genève

Genève – La Société de Lecture de Genève célèbre en 2018 son bicentenaire. Son programme fait honneur aux personnalités et auteurs français. Avec pour point d’orgue, la venue de l’Académie Goncourt, quasiment au complet, le 17 mai.

Rencontre avec Colombe Schneck

Mardi 23 janvier, 19h00
Entretien mené par Pascal Schouwey, journaliste indépendant
Femme de lettres, journaliste et réalisatrice de documentaires, Colombe Schneck a, sur France Inter, produit et présenté J’ai mes sources et Les liaisons heureuses, a été chroniqueuse dans l’émission le Fou du roi et a également tenu une chronique littéraire quotidienne, En haut de la pile. De 2001 à 2007, elle a animé i>media sur la chaîne i>Télé. Elle est l’auteur de plusieurs romans, dont L’increvable Monsieur Schneck (Stock), Val de Grâce (Stock), Une femme célèbre (Stock), Dix-sept ans (Grasset) et La réparation (Grasset). Ecrits dans un style épuré et terriblement prenant, ses livres, souvent inspirés de son histoire familiale ou personnelle, nous confrontent à des sujets graves et universels : la solitude et les revers de la célébrité ou encore les non-dits familiaux et le drame de la Shoah. Les guerres de mon père (Stock), qu’elle évoquera lors de la rencontre, est sorti en janvier 2018.

Quelle lectrice êtes-vous Claire Chazal ?

Mardi 30 janvier, 19h00
Entretien mené par Pascale Frey, journaliste à Elle et fondatrice de ONLALU.com
Munie d’un diplôme de HEC et d’un DEA d’économie, Claire Chazal commence une carrière de journaliste comme pigiste à Europe 1 et dans la presse économique. Elle entre à Antenne 2 en 1988 comme grand reporter spécialisée dans les questions économiques avant d’être recrutée par TF1 pour présenter le journal télévisé. Femme de caractère et de conviction, elle imprimera sa marque durant vingt-quatre ans à la rédaction en chef de l’information sur cette chaine, élue dès 1991 meilleure présentatrice de journal télévisé. Puis elle présente l’émission Reportages et collabore à différents projets sur le câble ou sur les chaînes publiques. Passionnée par la culture, elle anime aujourd’hui L’interview de Claire Chazal sur Radio classique ainsi que le magazine culturel de France 5, Entrée libre.

Rencontre avec India Mahdavi

Mardi 06 février, 19h00
Entretien mené par Daphné Roulier, journaliste à Canal +
Diplômée en architecture et design industriel, graphisme et mobilier, India Mahdavi a fait ses débuts auprès du décorateur Christian Liaigre, travaillant comme directrice artistique pendant sept ans. En 2000, elle ouvre son studio de création à Paris. En 2003, elle lance sa première collection de mobilier. Le moins « rationnel » de tous ses objets sera celui qui connaîtra le plus grand succès : le Bishop, ni tout à fait table, ni tout à fait tabouret. Aujourd’hui, India Mahdavi multiplie ses interventions architecturales (Red Valentino à Rome et Londres 2016, Ladurée à Genève et Los Angeles…).

Voyage avec Desnos

Mardi 27 février, 12h00
Entretien mené par Pascale Frey, journaliste à Elle et fondatrice de ONLALU.com
Née en 1973, Gaëlle Nohant vit aujourd’hui à Lyon. Inspirée notamment par Dickens et par les écrivains victoriens, elle construit ses romans à partir d’une base documentaire importante et défend l’idée d’une littérature à la fois exigeante et populaire. Après L’ancre des rêves (prix Encre Marine) et La part des flammes (prix France bleu/Page des Libraires et prix du Livre de Poche), Légende d’un dormeur éveillé, son troisième roman, épouse les pas du poète Robert Desnos et ressuscite quinze ans d’une histoire trépidante, des Années folles à l’Occupation.

Quel lecteur êtes-vous Fabrice Melquiot ?

Mardi 20 mars, 12h00
Entretien mené par Alexandre Demidoff, journaliste Culture & Société du Temps
Depuis une vingtaine d’années, Fabrice Melquiot a écrit pour le théâtre près de soixante pièces, éditées chez L’Arche ou à l’Ecole des loisirs. Perlino Comment (2001) inaugure la collection de théâtre jeunesse de l’Arche éditeur, suivi de Bouli Miro (2002) mis en scène par Patrice Douchet, suivi de Bouli redéboule en 2005-2006. Les textes de Fabrice Melquiot sont régulièrement traduits et représentés dans une douzaine de langues, et lui valurent en 2008 d’être distingué par le prix théâtre de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre. Depuis 2012, il est directeur du Théâtre Am Stram Gram, à Genève, centre international de création et de ressources pour l’enfance et la jeunesse devenu le lieu de rendez-vous avec le théâtre, la danse, la musique, le cirque et les arts numériques « pour tous les publics, dès 6 mois ! »...

Rencontre avec Alain Finkielkraut et Elisabeth de Fontenay

Mardi 27 mars, 12h00
Entretien mené par Manuel Carcassonne, directeur général des éditions Stock
Alain Finkielkraut et Elisabeth de Fontenay sont amis depuis près de quarante ans. Philosophes, écrivains, professeurs, ils partagent une origine juive, un esprit laïc et républicain, mais aussi un attachement à l’histoire de France. Pour cet ouvrage commun, En terrain miné (Stock), ils ont choisi de s’écrire. Cette forme leur permet la précision, la distance, la nuance. Sans colère, les amis se disent tout : l’immigration, l’islam, l’école, le pape François, les études de genre… Les deux philosophes n’esquivent aucun sujet. Ils s’éloignent sur Rousseau, se rapprochent sur Israël mais ne parviennent pas à se rejoindre sur le cœur de leur controverse.

Mengele après Mengele

Mardi 10 avril, 19h00
Entretien mené par Patrick Ferla, journaliste
Après avoir effectué des études en relations internationales et en journalisme, l’écrivain, scénariste et journaliste Olivier Guez travaille notamment pour le ministère français des Affaires étrangères. Il réalise des enquêtes et des reportages sur l’Europe centrale, l’Amérique latine, le Moyen-Orient, l’Union européenne, la géopolitique du pétrole. Installé à Paris depuis 2009, après avoir vécu à Berlin, Londres, Bruxelles et Managua, Olivier Guez collabore régulièrement avec de grands médias internationaux dont le New York Times, Le Monde, Frankfurter Allgemeine Zeitung. Il a reçu en 2016 le prix allemand du meilleur scénario pour le film Fritz Bauer, un héros allemand. Il est l’auteur, entre autres, de L’impossible retour, une histoire des juifs en Allemagne depuis 1945 (Flammarion), Eloge de l’esquive (Grasset) et Les révolutions de Jacques Koskas (Belfond). Son roman La disparition de Josef Mengele (Grasset), prix Renaudot 2017, est l’un des évènements de cette rentrée littéraire : une plongée dans un monde d’anciens nazis en exil, le roman-vrai d’une cavale en Amérique du Sud.

Rencontre avec Patrick Deville

Jeudi 12 avril, 12h00
Entretien mené par Patrick Ferla, journaliste
A 23 ans, Patrick Deville est attaché culturel dans le golfe persique ; deux ans plus tard, titulaire du CAPES de philosophie, il enseigne à l’étranger. Débute alors une série de voyages qui l’amènent à séjourner en Algérie, au Nigéria, au Maroc, à La Havane. Il est l’auteur d’une douzaine de romans dont Pura vida, Equatoria, Kampuchea (tous au Seuil), et Peste & Choléra (Seuil 2014, prix Femina). Il dirige aujourd’hui la Maison des écrivains étrangers et traducteurs (MEET) de Saint-Nazaire et la revue du même nom. Dans son dernier livre, Taba-Taba (Seuil), il se confronte à l’histoire de sa propre famille dans une grande fresque romanesque qui va de Napoléon III aux attentats qui ont ensanglanté récemment la France, en passant notamment par la Grande Guerre, l’Occupation et la Libération.

Rencontre exceptionnelle avec les académiciens Goncourt

Jeudi 17 mai, 12h00
Comment devient-on juré du prix littéraire le plus convoité de France ? Pour marquer le lancement de son bicentenaire, la Société de Lecture propose une rencontre exceptionnelle avec neuf des dix membres de l’académie Goncourt : Bernard Pivot, président, Françoise Chandernagor, vice-présidente, Didier Decoin, secrétaire général, Philippe Claudel, trésorier, Pierre Assouline, Tahar Ben Jelloun, Paule Constant, Virginie Despentes et Eric-Emmanuel Schmitt. Tour à tour, ils raconteront chacun l’aventure singulière de leur accession au prestigieux jury de chez Drouant.

publié le 23/05/2018

haut de la page