Cinéma : quand la discipline militaire dérape

Berne - L’association Ciné-Rencontres de Berne propose une soirée de débat, le 8 mars, autour du film « Capitaine Conan » de Bertrand Tavernier, avec le Colonel Jean-Michel Meyer, attaché de défense à l’Ambassade de France en Suisse.

JPEGPendant l’offensive de septembre 1918 dans les Balkans, sur le front de Bucarest contre les Bulgares et les Turcs, les « corps francs », des commandos agissant avec une grande liberté, effectuent des coups de main qui désorganisent et terrifient l’ennemi. Puis, c’est l’Armistice.
Restés mobilisés à Bucarest, les hommes du Capitaine Conan, entraînés à tuer sans pitié, s’ennuient ferme. Ils finissent par commettre des délits. Le capitaine Conan, tente de les protéger alors que la hiérarchie militaire voudrait se débarrasser de ces commandos, devenus inutiles et composés d’hommes difficiles à manœuvrer.

Bertrand Tavernier présente cet aspect peu connu de la première guerre mondiale de 1914-18 et nous montre la vie de ces soldats qui ont été formés à piétiner les plates-bandes et que l’on voudrait remettre dans le rang.

Débat avec le Colonel Jean-Michel Meyer

Pour prolonger la réflexion du film, le Colonel Jean-Michel Meyer, attaché de défense à l’Ambassade de France en Suisse, apportera son éclairage sur ces situations difficiles. « Je souhaite aborder deux thématiques : l’évolution des conflits depuis la guerre de 14 et la réinsertion des militaires de retour dans la société civile. »

Capitaine Conan (1996) a obtenu deux récompenses :

  • Le César du meilleur acteur : Philippe Torreton, dans le rôle du Capitaine Conan
  • Le César du meilleur réalisateur : Bertrand Tavernier

JPEGCiné-Rencontres de Berne
Au Freies Gymnasium
Mercredi 8 mars 2017
Cocktail dînatoire à 18h15 (Participation de CHF 25.-)
Film à 19h00
Débat à 21h20
Inscriptions jusqu’au lundi 6 mars 2017 : efpomi@hotmail.com

publié le 09/03/2017

haut de la page