Conférence internationale de donateurs pour l’ALIPH

Ce lundi 20 mars au musée du Louvre à Paris, le président de la République François Hollande a ouvert la conférence internationale de donateurs pour le lancement de l’Alliance pour la protection du patrimoine dans les conflits armés.

Dans son discours à l’occasion de la réunion de donateurs et de soutien à l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit (ALIPH), le président de la République François Hollande a salué l’engagement des acteurs privés et publics, des autorités suisses et genevoises « pour leur appui et leur soutien » pour la création de cette Alliance pour la protection du patrimoine dans les conflits armés.

Vidéo de la conférence internationale de donateurs :

Extraits du discours de François Hollande au Louvre – 20 mars :

« Notre conférence d’aujourd’hui vient clore un cycle de mobilisation. Grâce à Jack Lang et à Mohamed Al Moubarak, nous avions ouvert la conférence d’Abou Dhabi il y a quelques mois et ce fut un grand succès.

Le 3 mars la France et les Émirats ont déposé ensemble à Genève les statuts de l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit, appelée ALIPH, comme la première lettre de l’alphabet, comme le commencement d’un mot et d’une action. En France nous aimons beaucoup les acronymes qui ne veulent rien dire mais celui-là a une signification très précise.
Le siège de ce fonds sera à Genève et je remercie - c’était une proposition et de Mohamed Al Moubarak et de Jack Lang - je remercie les autorités suisses et genevoises pour leur appui et leur soutien.
Que les choses soient claires, nous ne créons pas une Croix-Rouge internationale du patrimoine, mais certains principes - qui sont au cœur du droit humanitaire - nous inspirent pour mettre à l’abri les œuvres menacées. […]

Nous avons fixé un objectif de collecte à 100 millions de dollars sur une période d’engagement qui ira jusqu’à 2019, en affirmant que c’est un objectif ambitieux mais atteignable. Comme elle l’avait promis la France contribuera à hauteur de 30 millions de dollars ; c’est un engagement irréversible, durable […]

L’Alliance devra établir des priorités ; qu’il s’agisse d’évaluation des destructions, de formation des personnels, de recensement et d’archivage, de numérisation. Et l’Alliance devra également contribuer à la lutte contre les trafics en constituant une base de données. […] Nous apporterons aussi notre concours à la constitution d’un réseau international de refuges dont nous avons accepté le principe lors de la conférence d’Abou Dhabi. […]

Dans quelques jours le conseil de sécurité devra à son tour prendre ses responsabilités. Pour la première fois une résolution cadre sur la protection du patrimoine de l’humanité sera présentée par la France et par l’Italie et fixera des principes et des règles. Et devant vous j’appelle la communauté internationale a adopté unanimement ce texte. […]
Les nouvelles pages s’écrivent toujours à quelques-uns, mais je suis sûr que nous ferons d’ALIPH une organisation incontournable, une alliance qui s’imposera par l’originalité de sa gouvernance. »

Plus d’informations :
Discours complet de François Hollande au Louvre – 20 mars

publié le 11/05/2017

haut de la page