Cosey toujours !

Bande dessinée - Bernard Cosendai - alias Cosey - a reçu le Grand Prix du 44e Festival international de la bande dessinée d’Angoulême, le 25 janvier 2017. Le dessinateur vaudois de 66 ans est notamment le père de la série Jonathan.

JPEG« C’est au beau milieu des Alpes suisses que Cosey acquiert le goût des grands espaces enneigés, de la littérature américaine et de la bande dessinée. » La biographie officielle dépeint un paysage idyllique pour abriter la naissance d’une vocation, celle du dessinateur Cosey, de son vrai nom Bernard Cosendai.

Formé par le Suisse Derib

Le Vaudois a un parcours exemplaire. Durant les années 1960, il se forme auprès de Derib. Il passe ainsi 7 ans auprès de cet autre maître suisse de la bande dessinée, notamment créateur de Yakari et Buddy Longway. Cosay collabore ensuite à la revue Tintin et au journal Spirou.

1975, naissance d’un héros

En 1975, il crée son personnage Jonathan qui apparaît dans les pages de Tintin. Jonathan, qui a perdu la mémoire, s’enfuit de la clinique où il est enfermé pour rejoindre l’Himalaya, où il espère retrouver trace de son passé. « Ni vraiment héros ni franchement anti-héros, commente Le Lombard, éditeur de la série. JPEGJonathan incarne dès son apparition une bande dessinée nouvelle, où l’aventure, tout en restant tournée vers les voyages lointains, est aussi volontiers introspective. » Un héros qui ressemble incroyablement à Cosey, voyageur, artiste, sensible.

Une production foisonnante

Tout en revenant régulièrement à Jonathan, dont la dernière aventure, Celle qui fut, est parue en 2013 (Le Lombard), Cosey publie des ouvrages dans la collection Aire Libre, chez Dupuis. Il publie en 2007 les deux volumes d’À la recherche de Peter Pan – l’aventure se déroule en Suisse - et Zélie Nord-Sud (Le Lombard), ainsi que Le Bouddha d’Azur (Dupuis).
En 2016, l’auteur collabore à Une mystérieuse mélodie (Glénat), où il imagine la rencontre de Mickey et Minnie.

Cosey est le deuxième Suisse à figurer au palmarès des Grands Prix. Zep l’avait reçu en 2004.

publié le 13/02/2017

haut de la page