Entrer et se déplacer en France : quelles attestations ? [de]

Coronavirus : le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire français en établissant un confinement du 30 octobre au 15 décembre 2020.

Mise à jour le 30.11.20

Confinement en France : dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, et depuis le 30 octobre 2020, les déplacements ne sont possibles que dans certains cas et uniquement sur attestation.
Pour en savoir plus sur votre situation particulière, consultez la FAQ du consulat de France à Genève, mise à jour régulièrement.

Depuis la Suisse et le Liechtenstein

Les entrées depuis l’espace européen, notamment depuis la Suisse ou le Liechtenstein ne sont soumises à aucune restriction dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.
Les frontières sont ouvertes. Il est cependant conseillé d’annuler ou de reporter votre voyage entre la Suisse / le Liechtenstein et la France s’il ne s’agit pas d’un voyage à caractère impératif.

Télécharger une attestation pour se déplacer en France

- à imprimer ou à recopier sur papier libre

PDF - 111 ko
Attestation de déplacement dérogatoire
(PDF - 111 ko)

ou remplir en ligne une déclaration numérique 
Vous pouvez présenter aux autorités cette attestation sur votre téléphone portable ou sur votre tablette.



Quels sont les motifs de déplacement en France ?

  1. Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou un établissement d’enseignement ou de formation ; déplacements professionnels ne pouvant être différés ; déplacements pour un concours ou un examen.
  2. Déplacements pour se rendre dans un établissement culturel autorisé ou un lieu de culte ; déplacements pour effectuer des achats de biens, pour des services dont la fourniture est autorisée, pour les retraits de commandes et les livraisons à domicile.
  3. Consultations, examens et soins ne pouvant être assurés à distance et achats de médicaments.
  4. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables et précaires ou la garde d’enfants.
  5. Déplacements des personnes en situation de handicap et leur accompagnant.
  6. Déplacements en plein air ou vers un lieu de plein air, sans changement du lieu de résidence, dans la limite de trois heures quotidiennes et dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour du domicile, liés soit à l’activité physique ou aux loisirs individuels, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  7. Convocations judiciaires ou administratives et déplacements pour se rendre dans un service public.
  8. Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  9. Déplacements pour chercher les enfants à l’école et à l’occasion de leurs activités périscolaires.

Depuis un pays extérieur à l’espace européen

Les entrées depuis un autre pays ne sont autorisées que dans un nombre limité de cas et font l’objet de mesures sanitaires particulières.

publié le 30/11/2020

haut de la page