Fautrier : l’art informel à Winterthour

Winterthour – Le Musée des beaux-arts de Winterthour accueille une exposition dédiée au peintre français Jean Fautrier. Une centaine d’œuvres - peintures et sculptures - sera présentée du 26 août au 11 décembre 2017. L’exposition se tient sous le haut patronage de l’Ambassade de France en Suisse.

JPEG - 1.5 Mo
Nature morte aux poires

Jean Fautrier, né en 1898, est une figure singulière de la peinture française du XXe siècle. L’exposition que lui consacre le Musée des Beaux-arts de Winterthour rassemble 80 peintures et 20 sculptures. Ces œuvres sont issues de la collection du Musée des beaux-arts et de collections privées, ainsi que de musées parisiens.

Jean Fautier débute son œuvre dans les années 1920, alors que l’art vient de connaître les vagues impressionnistes, l’avant-garde, et que débute le surréalisme. Fautrier s’inscrit dans la ligne de la peinture expressive et réaliste du nord de la France et de la Flandre.
En 1940, Fautrier revient à Paris et, pendant les années de guerre, développe une nouvelle forme d’image dans laquelle la matière a remplacé l’objet. En 1945, Fautrier présente le groupe d’otages, une oeuvre qui l’a rendu célèbre. Les traits du visage des figures martyrisées se dissolvent dans la matière. Avec le titre de sa monographie, Fautrier l’enragé, publié en 1949, le critique Jean Paulhan souligne la nature violente du peintre qui fait sa spécificité.

JPEG - 1.8 Mo
La jolie fille

Cependant, les circonstances financières obligent Fautrier à mettre son travail en suspens. Il reprend son œuvre en 1955 pour révéler des objets de tous les jours, des obsessions érotiques et les Têtes de Partisans, inspirées par l’insurrection hongroise.
En 1960, il reçoit le Grand Prix de la Biennale de Venise. Il meurt 4 ans plus tard, en 1964, peu de temps après sa première rétrospective à Paris.

Publication

Le catalogue de l’exposition bilingue (allemand/français) rassemble des contributions de Christophe Barnabé, Marianne Jakobi, Eduardo Jorge, Muriel Pic, Dieter Schwarz et des textes contemporains de Jean Fautrier et d’Edith Boissonas.

Vernissage le 25 août

L’exposition sera ouverte le vendredi 25 août 2017 à 19h. En présence du Dr Tobias Guldimann, président du Kunstverein Winterthur, du Dr. Dieter Schwarz, conservateur de l’exposition, et de Fabienne Couty, Conseillère de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France en Suisse.

Plus d’informations en ligne sur le site du Kunstmuseum Winterthur

publié le 18/10/2017

haut de la page