La Fureur de lire gagne Genève

Genève - Le festival littéraire itinérant de Genève, La Fureur de lire, propose des rencontres avec plus de 100 auteurs, comédiens, performeurs et musiciens de Suisse et d’ailleurs. Rendez-vous du 23 au 26 novembre dans les librairies, les bibliothèques municipales et des lieux insolites.

JPEG
Auteurs et artistes français sont au rendez-vous de l’édition 2017 de la Fureur de lire. Quelques dates à ne pas manquer.

Jeudi 23 novembre

12h30 - Les refus d’apprendre, discussion instructive et poétique, par Jessica Vilarroig
Cette pédagogue puise dans la littérature et chante les bienfaits de la rêverie pour redonner le goût de la transmission aux enseignants et du savoir aux adolescents.
Maison de Rousseau et de la Littérature

18h30 - Les Silencieuses (récit d’un voyage ), One man show érotico-féministe et libérateur par Nicolas Raccah et Frédérique Aït-Touati
Un baladin aime raconter des histoires érotiques. Un jour, il prend conscience qu’elles sont toutes écrites par des hommes. Il décide alors de partir à la recherche de paroles de femmes sur le plaisir. Commence pour lui un chemin initiatique vers la parité qui le mène de la Bible aux textes contemporains où des voix féminines et libertines s’élèvent enfin.
Bibliothèque municipale des Eaux-Vives

19h30 - L’Or d’Eros, Lecture musicale et érotique par Arthur H et Nicolas Repac
Voix crayeuse, suave à en donner des frissons, Arthur H convoque les auteurs sulfureux du XXe siècle. Il chante le sexe sur les rythmes charnels et syncopés de Nicolas Repac. Les mots d’Apollinaire, Éluard, Breton, Louÿs, Michaux ou encore Joyce défilent fluides et sensuels dans un espace dégagé des tabous et des conventions sociales.
Alhambra

Vendredi 24 novembre

18h30 - Pourvu que ça brûle, Rencontre-déambulation, par Caryl Férey, Raffaele Fruttaldo, Vincent Bonillo
Autoportrait, carnet de route rock, coulisses d’une création littéraire survoltée, Pourvu que ça brûle (Éd. Albin Michel) est le dernier opus en date de Caryl Férey. Ce chantre du polar engagé, écrivain-voyageur et tête brûlée de la série noire, s’est fait connaître avec Zulu (adapté au cinéma par Jérôme Salle), Mapuche et Condor. L’auteur sera présent lors de cette lecture musicale incandescente.
Bibliothèque de la Cité, 4e étage (point de départ)

20h00 – Chaleur, Lecture perspiratoire par Gérard Darmon
Gérard Darmon donne une lecture de Chaleur (Éd. Finitude) de Joseph Incardona, auteur genevois de romans noirs. Chaleur c’est l’affrontement entre Igor, un ex-sous-marinier russe, petit, sec et ascétique, et Niko, une star du porno, un colosse aussi doué pour la baise que pour la picole. Un duel au cœur des forêts de Finlande… dans un sauna. Il existait réellement en Finlande un championnat du monde de sauna, qui attirait des concurrents des quatre coins de l’Europe, venus s’enfermer dans des cabines chauffées à 110° - le dernier qui sortait avait gagné.
Théâtre de la Madeleine

22h30 - Au revoir, Lecture filante par Mathieu Amalric et Antoine Jaccoud
C’est sur le tournage de son dernier film, Barbara que Mathieu Amalric fait la connaissance d’Antoine Jaccoud. La rencontre entre l’acteur et l’écrivain, scénariste et dramaturge lausannois ne pouvait que faire des étincelles. Amalric lit pour la première fois des textes de l’auteur au Centre culturel suisse de Paris en 2013, et réitère l’exercice aux côtés de Marthe Keller en 2017, à Vidy et au Locle. Pour la Fureur de lire, Antoine Jaccoud propose un texte inédit et Mathieu Amalric sa présence magnétique. Des mots écrits sur mesure.
Théâtre de la Madeleine

Samedi 25 novembre

11h00 – Ostwald, par Thomas Flahaut
Un accident nucléaire dans l’est de la France provoque l’exode de la population. Deux frères, Noël et Félix, se retrouvent dans un camp improvisé installé sur les lieux de leur enfance. Un paysage dévasté, déjà meurtri par les stigmates d’une crise économique qui a aussi durement impacté leur famille. Les fantômes du passé hantent les esprits, et l’avenir apparaît incertain.
Librairie Nouvelles pages

20h00 - Tout homme est une nuit, Rencontre-lecture par Lydie Salvayre
Son parcours est auréolé de prix, dont le Goncourt en 2014 pour Pas pleurer (Éd. Seuil), un titre qui pourrait désigner sa posture littéraire. Lydie Salvayre appartient aux écrivains les plus reconnus d’aujourd’hui. Sur la scène de la Madeleine, la romancière présente son nouveau livre : Tout homme est une nuit (Éd. Seuil). Un jeune lettré solitaire, malade, a choisi de se retirer dans un lieu de beauté, un paisible village. L’arrivée de cet intrus dérange, bouscule, on l’épie, on le suspecte de tous les vices. Les échanges entre les autochtones au café des Sports, lieu de vie du village, sont saisissants et traduisent une sourde peur de l’étranger.
Théâtre de la Madeleine

Dimanche 26 novembre

18h00 - Inventaire des lieux, Lecture en série par Julie Depardieu et Laurence Boissier
Julie Depardieu prête sa voix et son naturel fantasque aux histoires décalées, burlesques ou nostalgiques de l’Inventaire des lieux (Éd. art&fiction). Son auteure, Laurence Boissier, est connue pour ses performances, notamment au sein du collectif Bern ist überall. Elle a remporté le Prix suisse de littérature 2017 pour ce listing aléatoire et subjectif. On passe d’une baignoire à une piste de danse, d’un magasin de jouets à un igloo, des lieux familiers aux plus saugrenus. Un personnage traverse ces lieux, semant ici et là des indices sur son identité. Prêt pour un voyage dans l’absurde ?
Société des Arts – Palais de l’Athénée

Retrouvez tout le programme sur le site de la Fureur de lire

publié le 15/11/2017

haut de la page