La Recherche et l’innovation en France [de]

Informations sur la recherche et l’innovation en France

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) conduit la politique française de recherche et d’innovation et assure la tutelle des organismes de recherche et des établissements d’enseignement supérieur et de recherche publique. Il est par ailleurs compétent en matière de politique de l’espace à travers sa stratégie spatiale française.

Le Conseil stratégique de la recherche (CSR) définit les grandes orientations de l’agenda stratégique, France Europe 2020 pour la recherche, le transfert et l’innovation. Le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres), autorité administrative indépendante française, est chargé de l’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche publique, créée par la loi relative à l’enseignement supérieur et à la recherche de 2013. L’Observatoire des Sciences et Techniques (OST) établit des indicateurs et des analyses relatifs à la recherche et à l’innovation pour éclairer les politiques publiques.

Les activités de recherche sont réalisées dans les établissements d’enseignement supérieur et les organismes nationaux de recherche (recherche publique). L’effort de recherche et développement est réalisé pour les deux tiers par les entreprises (recherche privée). L’affectation des financements sur appel à projets est gérée par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR).

En 2019, un travail a été engagé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation pour la mise en place d’une loi d’orientation et de programmation pluriannuelle de la recherche. Celle-ci est prévue d’entrer en vigueur début 2021.

La France est fortement spécialisée et reconnue dans le domaine des mathématiques (13 médailles Fields), la recherche médicale et la biologie fondamentale. Ces dernières décennies elle s’est également intensément spécialisée en sciences sociales, notamment dans le domaine de l’économie.
En 2018, elle occupe le 6e rang mondial en part de publications scientifiques et le 4e rang mondial dans le système européen des brevets. Elle compte 64 prix Nobel (4e position mondiale) et consacre 2,2% de la part de son PIB aux dépenses de R&D.

Classé parmi les premiers organismes de recherche mondiaux et 1e en Europe, le CNRS est le plus grand établissement de recherche français. Il dispose de plus 1 100 laboratoires implantés en France et à l’étranger.

JPEG - 203.3 ko
Mission de l’Agence Spatiale Européenne
@ESA

Membre fondateur de l’Agence Spatiale Européenne (ESA), la France est une puissance spatiale de longue date qui joue un rôle de premier plan. Depuis plus de quatre décennies, elle a développé une coopération internationale non seulement dans le cadre européen, mais également par le biais de partenariats bilatéraux et de négociations multilatérales. Avec la Suisse, la coopération technique porte principalement sur le développement commun d’une filière d’horloges atomiques au césium pour le projet Galileo et son évolution. Le partenariat entre le CNES et le Swiss Space Office (SSO) va dans l’avenir s’articuler autour de trois volets : les technologies innovantes et utilisables en particulier pour les missions d’exploration, les missions scientifiques de sismographie planétaire, le développement des actuels et futurs lanceurs européens, notamment les projets Prometheus, Callisto et Themis.

Elle dispose sur son territoire, partagé à la frontière avec la Suisse près de Genève, de l’implantation du Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN), infrastructure internationale de recherche sur la physique des particules. Ainsi que le projet international de recherche nucléaire civil à fusion nucléaire (ITER), situé à Cadarache.

Orientations et priorités de recherche

Le MESRI, dans sa Stratégie Nationale de Recherche (SNR) visant à répondre aux défis scientifiques, technologiques, environnementaux et sociétaux en maintenant une recherche fondamentale de haut niveau, identifie dix grands défis pour la recherche et l’innovation en France :
- Gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique
- Une énergie propre, sûre et efficace
- Stimuler le renouveau industriel
- Santé et bien-être
- Sécurité alimentaire et défi démographique
- Mobilité et systèmes urbains durables
- Société de l’information et de la communication
- Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives
- Une ambition spatiale pour l’Europe
- Liberté et sécurité de l’Europe, de ses citoyens et de ses résidents

L’Agence nationale pour la recherche (ANR), dans son Plan d’action 2020, intègre les priorités stratégiques définies par l’Etat et la mise en œuvre de plans gouvernementaux, à savoir : l’Intelligence artificielle, les Sciences humaines et sociales (SHS), les Technologies quantiques, la Résistance aux antimicrobiens, l’Autisme au sein des troubles du neurodéveloppement et la Recherche translationnelle sur les maladies rares. Une attention particulière est également portée sur l’interdisciplinarité au sein d’axes de recherche transversaux. Le Plan d’action vise aussi à l’intensification de collaborations stratégiques multilatérales et bilatérales, en particulier la coopération franco-allemande.

PNG - 48.4 ko

L’Etat français investit également de manière ciblée dans le domaine de la recherche, de l’industrie et des PME à travers le Programme des Investissements d’Avenir (PIA) lancé en 2010, dans les secteurs suivants : développement durable, numérique, biotechnologies et nucléaire.

Acteurs de la recherche

Les activités de recherche publique sont principalement réalisées au sein des 25 organismes de recherche (dont les deux plus importants sont le CNRS et le CEA) et des établissements d’enseignement supérieur (les universités et grandes écoles françaises). Ceux-ci concentrent 80% des crédits attribués par le MESRI. Ces deux types d’institutions sont parfois liées au sein d’Unités Mixtes de Recherche (UMR), pour assurer l’articulation entre formation des chercheurs et avancées scientifiques. La France compte également 271 écoles doctorales rattachées à une université ou un établissement habilité à délivrer le doctorat.
En savoir plus


Les cinq alliances nationales de recherche

Créées en 2009, ces alliances thématiques ont pour objectifs de décloisonner et de renforcer la coordination des travaux et rapprocher les différents acteurs de la recherche autour d’enjeux sociétaux d’avenir.
- AVIESAN, Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé
- ANCRE, Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie
- ALLISTENE, Alliance des sciences et technologies du numérique
- AllEnvi, Alliance nationale de recherche pour l’environnement
- ATHENA, Alliance nationale des sciences humaines et sociales
En savoir plus

Dans le secteur industriel de la recherche privé, on peut citer parmi les plus grandes entreprises françaises : EDF, Dassault aviation, Groupe PSA, Michelin, Renault, Groupe Safran, Saint Gobain, Sanofi, Schneider Electric, Thales, Total, Ubisoft et Valeo.

Innovation et domaines de pointe

La France dans le top 3 de l’innovation mondiale. Selon le classement annuel de Clarivate Analytics, la France est en 2017 le troisième pays de l’innovation dans le monde, derrière les États-Unis et le Japon. Elle occupe cette 3e place régulièrement depuis plusieurs années maintenant. Ce très bon résultat s’explique avant tout par l’implication de la recherche publique qui dépose près de 30 % des brevets français. Le CEA est l’organisation publique la plus dynamique du monde avec plus de 3 398 inventions entre 2011 et 2015.

Le top 5 des marchés innovants en France comprend : les drones téléguidés, l’intelligence artificielle / la réalité augmentée / les objets connectés, les medtechs, les technologies vertes et l’e-sport.

Le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a mis en place un plan national afin d’accélérer le développement de l’entrepreneuriat, les interactions entre recherche publique et les entreprises et développer de véritables campus d’innovation.

De nombreux dispositifs de soutien à l’innovation existent en France :
Le crédit impôt recherche (CIR) est une aide fiscale qui permet de soutenir l’effort de R&D des entreprises. Il est devenu la première source de financement public des dépenses de R&D des entreprises.
En savoir plus

Les Instituts Carnot sont des centres de recherche ayant obtenu un label pour leurs travaux en lien avec des entreprises. Ce label, permettant d’obtenir des financements attribués par l’ANR, vise à favoriser la recherche partenariale. Les Instituts sont fédérés au sein du réseau Carnot, on compte aujourd’hui 29 Instituts Carnot et 9 Tremplins Carnot implantés dans toute la France.
Consulter le réseau des Carnots

Les sociétés d’accélération du transfert de technologies (SATT) assurent l’interface entre les laboratoires de recherche publics et les industriels. Créées en 2014, elles ont une double mission : financer les phases de maturation des inventions et de preuve de concept, assurer une prestation de services de valorisation auprès des acteurs locaux de la recherche et développement (R&D) qui créent la valeur ajoutée scientifique et technologique. Au 1er janvier 2020, 579 millions d’euros ont été levés par les startups issues des SATT.
Consulter le réseau des SATT

Les pôles de compétitivité sont des structures associatives, labellisées par un comité interministériel, qui rassemblent des entreprises de toutes tailles, des établissements de formation et des laboratoires de recherche sur un territoire et un domaine technologique ou sectoriel donnés, avec l’objectif commun de créer un environnement favorable à l’émergence de produits, procédés et services innovants.
En savoir plus

Les instituts de recherche technologique (I.R.T.) ou French Institutes Technology (FIT) sont destinés à supporter une stratégie industrielle de conquête sur des marchés porteurs, ils sont basés sur des partenariats de long terme entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les entreprises. Leur ambition : intensifier la dynamique Industrie-Recherche-Formation. Huit instituts ont ainsi été labellisés par l’État dans le cadre des Investissements d’avenir.
En savoir plus

Les concours d’innovation et l’entrepreneuriat étudiant
i-Lab est concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes. Par la qualité de son expertise et sa réputation d’excellence, il offre aux lauréats un label précieux pour la recherche de financements complémentaires. Depuis 1999, il a permis la création de plus de 1 600 entreprises, dont 69 % sont encore en activité et plus de la moitié sont issues de la recherche publique.
Le MESRI mène par ailleurs de nombreuses actions visant à promouvoir l’esprit d’entreprise chez les jeunes étudiants, tel que les concours i-PhD oui-Nov.

La Banque publique d’investissement (bpiFrance) est l’agence qui accompagne la croissance et l’internationalisation des entreprises en collaboration avec Business France. Elle facilite l’investissement des entreprises et collabore dans cette démarche avec des investisseurs privés, les régions et les institutions publiques. Consultez le site de BusinessFrance

JPEG - 16.4 ko

La French Tech est un label officiel attribué par les autorités françaises à des pôles métropolitains reconnus pour leur écosystème de startups, ainsi qu’une marque commune utilisable par les entreprises innovantes françaises.

Présente en Suisse, la FrenchTech Suisse est une organisation à but non lucratif, qui regroupe des entrepreneurs français et étrangers travaillant en Suisse dans le secteur des technologies. En partenariat avec la Chambre de Commerce France-Suisse elle accompagne les entrepreneurs français à se développer au sein de l’écosystème Suisse.
Consulter le site de la FrenchTech en Suisse Romande

Au sein de l’Union Européenne

La France est le 3e pays bénéficiaire du programme Horizon 2020, avec 11% du budget alloué par le programme. Elle coordonne 9,3% des projets d’Horizon 2020, en 4e position derrière l’Allemagne, partenaire privilégié de la France.

Entre janvier 2014 et juin 2019, les équipes françaises ont répondu à 578 appels à projets sur 668, avec une place prépondérante dans le domaine du nucléaire. En terme de participation, la France conserve sa 4e position derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni et l’Espagne, avec le taux de succès le plus élevé en Europe pour l’obtention d’un financement (17,2%).

En 2020, la France lance un plan d’action national d’amélioration de la participation française aux dispositifs européens de financement de la recherche et de l’innovation, dont le PCRI. Trois axes sont privilégiés : inciter les chercheurs du public et du privé à participer, les accompagner jusqu’à la réalisation du projet, et établir une stratégie d’influence sur la préparation des textes européens

Financements et opportunités

Campus France Recherche

La plateforme Campus France Recherche publie les offres de stage, de thèse et de post-doctorats dans toute la France.
Télécharger le document

PDF - 5.7 Mo
Choisir son projet de recherche
(PDF - 5.7 Mo)

Euraxess

La France est membre du réseau européen Euraxess, une plateforme qui favorise la mobilité et la carrière des chercheuses et des chercheurs entre les quelques 40 pays que compte ce réseau.
Rendez-vous sur le site Euraxess.fr pour trouver des offres d’emploi, des opportunités de financement et des informations sur le travail et la vie en France.

SCAN’R, un moteur de recherche pour explorer le paysage français de la recherche et de l’innovation

Quels laboratoires travaillent sur le changement climatique sur le territoire français ? Quelles entreprises travaillent avec les laboratoires en région Occitanie ? Dans quels laboratoires mener une thèse ? Quels partenaires pour un projet de recherche ? Initié en 2016 par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, cet outil d’exploration propose une vue d’ensemble sur les structures de recherche (laboratoires, fondations, entreprises), les auteurs et les productions scientifiques en France. La plateforme permet ainsi de valoriser les recherches scientifiques et faciliter la mise en relation des acteurs pour de nouveaux partenariats. Consulter la plateforme SCAN’R

Les bourses du gouvernement français

L’Ambassade de France en Suisse ne dispose pas du système de bourse proposé par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE).

D’autres financements sont envisageables pour votre venue en France :
Rendez-vous sur Campus Bourses, cet annuaire répertorie les programmes d’aides et de bourses proposés par des institutions gouvernementales, des collectivités locales, des entreprises, des fondations et des établissements d’enseignement supérieur en France. De la licence au post-doctorat, il permet de trouver rapidement les informations adaptées à votre profil.

Les appels à projets multilatéraux et bourses de l’ANR

Dans le cadre de son Plan d’action, l’ANR propose différents instruments de financement pour favoriser les coopérations entre les équipes françaises et les meilleures équipes européennes et internationales, sur des thématiques de recherche spécifiques et stratégiques. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien.
L’ANR dispose également du programme bilatéral franco-suisse Lead Agency, en partenariat avec le Fonds national suisse (FNS).

Actualités

Le Journal du CNRS
Le Collège de France
LaRecherche.fr
France Culture (rubrique Sciences)
L’Institut Universitaire de France (IUF)
ScienceBusiness.net

Contacts utiles

Renaud Lallement, Conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle en charge des questions scientifiques et universitaires
renaud.lallement@diplomatie.gouv.fr Tel. +41 31 359 21 41

publié le 08/09/2020

haut de la page