La Recherche et l’innovation en Suisse [de]

Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI) rattaché au Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) est le centre de compétences de la Confédération pour les questions de portée nationale ou internationale relevant de la politique de formation, de recherche et d’innovation.

Informations sur la recherche et l’innovation en Suisse

Tous les quatre ans, le Conseil fédéral présente à l’Assemblée fédérale un message relatif à l’encouragement de la formation, de la recherche et de l’innovation (message FRI). Il y dresse un bilan de la période en cours et fixe les objectifs et les mesures de la nouvelle période d’encouragement.

JPEG

A savoir

- La Suisse fait partie des pays dont les dépenses de R-D rapportées au PIB sont les plus élevées (3,4% du PIB en 2017), dont la source principale de financement n’est pas l’Etat mais le secteur privé (à 70%). Elle est également l’un des pays de l’OCDE les plus actifs en matière de dépôt de brevets par nombre d’habitants, juste derrière le Japon.
- Le plus important centre de recherche fédéral en Suisse est l’Institut Paul Scherrer (PSI), figurant en tête des instituts européens de recherche en sciences naturelles et sciences de l’ingénierie.
- La Suisse est reconnue à l’international dans le domaine du spatial, elle est un des membres fondateurs de l’Agence Spatiale Européenne (ESA).
- Elle dispose sur son territoire, partagé à la frontière avec la France près de Genève, de l’implantation du Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN), infrastructure internationale de recherche sur la physique des particules.

Orientations et priorités de recherche

Dans son message pour la période 2021-2024, le Conseil Fédéral définit comme prioritaire la recherche dans les domaines transversaux de la numérisation, du développement durable et de l’égalité des chances. Il soutient par ailleurs de manière directe la recherche et l’innovation dans le domaine du spatial, à travers sa Division Affaires spatiales.

JPEG - 114.8 ko

La Suisse participe largement aux programmes de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) dont elle est un des membres fondateurs.
En savoir plus sur la Division Affaires spatiales

Le FNS, l’Agence nationale de la recherche en Suisse
Sur mandat de la Confédération, le Fonds national suisse (FNS) finance la recherche publique en Suisse dans toutes les disciplines scientifiques. Les grandes priorités de recherche sont définies à travers les Programmes nationaux de recherche (PNR) et les Pôles de recherche nationaux (PRN).

Parmi les domaines de recherche prioritaires du FNS, on peut citer : l’intelligence artificielle et les mégadonnées (Big Data), les technologies de l’information et de la communication (TIC), la santé et l’énergie.

Consulter la liste des Programmes nationaux de recherche (PNR) en cours
Consulter la liste des Pôles de recherche nationaux (PRN) en cours

En savoir plus : consulter la stratégie 2021-2027 du FNS

Les Académies suisses des sciences
L’association faîtière des Académies suisses des sciences regroupe quatre académies scientifiques suisses de grandes disciplines scientifiques : sciences naturelles, sciences humaines et sociales, sciences techniques et sciences médicales, ainsi que la fondation Science et Cité et le centre d’évaluation des choix technologiques TA-Swiss. Elle est chargée de promouvoir la collaboration interdisciplinaire entre les domaines scientifiques et d’assurer le lien entre la science et la société et s’est fixée six thèmes stratégiques : santé personnalisée, société vieillissante, énergie-environnement-ressources, numérisation, dialogue avec la jeunesse et la société et évaluation participative des choix technologiques.

Acteurs de la recherche

Le secteur privé, les Hautes Ecoles et les établissements de recherche d’importance nationale sont les principaux acteurs de la recherche et de l’innovation en Suisse.

L’économie privée joue un rôle majeur pour la recherche et l’innovation en Suisse. Les deux tiers des activités de recherche et développement en Suisse sont financés et menés par l’économie privée. En 2017, 84 % des dépenses de R&D de l’économie privée étaient attribués aux grandes entreprises et 16 % aux PME (source OFS, 2019). Le secteur privé collabore largement avec les Hautes Ecoles et autres établissements financés sur fonds publics. Et certains grands groupes mènent eux aussi des activités de recherche fondamentale.

La recherche publique est principalement assurée par le domaine des EPF, composé de deux écoles polytechniques fédérales à Zurich (ETHZ) et à Lausanne (EPFL) et de quatre établissements de recherche nationaux.

Les deux écoles polytechniques sont spécialisées dans les disciplines techniques et les sciences naturelles. Les filières d’études et les activités de recherche se concentrent avant tout sur les domaines des sciences naturelles, des sciences de l’ingénieur, des sciences de la vie, des mathématiques ainsi que de l’architecture.

Les quatre établissements de recherche du domaine des EPF sont principalement actifs dans la recherche fondamentale et appliquée :

  • l’Institut Paul Scherrer (PSI), à Villigen
  • l’Institut fédéral de recherche sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), à Birmensdorf et Davos
  • le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa), à Dübendorf, Saint-Gall et Thoune
  • l’Institut fédéral pour l’aménagement, l’épuration et la protection des eaux (Eawag), à Dübendorf et à Kastanienbaum
    Ils collaborent avec l’ETHZ et l’EPFL en leur fournissant des services scientifiques et techniques.
JPEG - 276.5 ko
Institut Paul Scherrer (PSI) - Villigen

D’autres établissements de recherche dits d’importance nationale assurent une recherche fondamentale et appliquée en Suisse dans des domaines spécialisés :

  • le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM), à Neuchâtel
  • la Fondation suisse pour la recherche en sciences sociales (FORS), à Lausanne
  • le centre de compétences de la Confédération pour la recherche agricole (Agroscope), rattaché à l’Office fédéral de l’Agriculture (OFAG)
  • l’Institut suisse de recherche sur les allergies et l’asthme (SIAF), à Davos

Innovation et domaines de pointe

Innosuisse est l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation (anciennement Commission pour la technologie et l’innovation, CTI). Elle encourage la recherche appliquée et le développement des nouvelles technologies en faisant collaborer entrepreneurs et chercheurs autour de projets de recherche appliquée et de développement. Elle promeut aussi le lancement de start-up. Innosuisse finance et pilote huit centres de compétences en recherche énergétique (SCCER) dans le cadre du plan d’action « Recherche énergétique suisse coordonnée (2013–2020) ».

Le Parc suisse d’innovation. Initiative de partenariat public-privé créée en 2015 sous la marque faîtière Switzerland Innovation, le parc suisse d’innovation comprend cinq entités réparties dans plusieurs régions de Suisse : Park Basel Area (Bâle), Innocampus (Bienne), Innovaare (Network West EPFL (suisse romande) et Stiftung Innovationspark Zürich. Ces centres d’innovation ont pour mission de favoriser les coopérations de R&D entre les entreprises, les Hautes Ecoles et les partenaires de recherche, l’établissement d’entreprises et de groupes de recherche en Suisse, les investissements en R&D par des investisseurs privés, le transfert de savoir et de technologie, et la création de conditions attractives pour les start-ups.En savoir plus

Le secteur privé et la R&D. En suisse, plus des deux tiers du financement de la recherche provient de l’industrie privée. Les domaines les plus importants sont liés aux industries pharmaceutique, chimique, alimentaire, électrique et métallurgique. Parmi les plus grandes entreprises implantées en Suisse on peut citer : Nestlé, Novartis, Roche, Pfizer, Glencore International, ABB (ASEA Brown Boveri), SGS (Société Générale de Surveillance), LafargeHolcim, Kühne + Nagel International, Migros-Konzern et Coop-Gruppe.

Par ailleurs, l’EPFL coordonne le projet européen de recherche en neurosciences Human Brain Project au sein du Campus Biotech de Genève.

Pour aller plus loin : Télécharger la brochure recherche et innovation en suisse 2020

PDF - 11.4 Mo
Recherche et innovation en Suisse 2020
(PDF - 11.4 Mo)

Financements et opportunités

Euraxess

La Suisse est membre du réseau européen Euraxess une plateforme qui favorise la mobilité et la carrière des chercheuses et des chercheurs entre les quelques 40 pays que compte ce réseau.
Vous êtes chercheuse/chercheur et désirez travailler en Suisse où y effectuer un séjour scientifique ?
Rendez-vous sur le site Euraxess.ch pour trouver des offres d’emploi, des opportunités de financement et des informations sur le travail et la vie en Suisse.

Les bourses du Conseil Fédéral

La Confédération suisse offre chaque année des bourses d’excellence dans le domaine de la recherche et des arts. Ces bourses gouvernementales encouragent les échanges internationaux et promeuvent la collaboration entre la Suisse et plus de 180 pays, dont la France. Elles sont attribuées par la Commission fédérale des bourses pour étudiants étrangers (CFBE).
En savoir plus

Les appels à projets multilatéraux et bourses du Fonds National Suisse (FNS)

  • Lead Agency programme bilatéral franco-suisse avec l’Agence Nationale de la Recherche (ANR)
    En savoir plus
  • Synergia, soutien à la coopération entre deux et quatre groupes menant des recherches interdisciplinaires visant une recherche pionnière. Le projet de recherche peut inclure un partenaire non suisse, dont la France.
  • COST est un cadre paneuropéen pour la coopération scientifique et la coordination des activités de recherche financées à l’échelle nationale. Il utilise à cet effet des réseaux scientifiques existants ou propose l’opportunité d’en créer de nouveaux, appelés Actions COST. En savoir plus

Télécharger le tableau des programmes internationaux et bourses de mobilité du FNS :

PDF - 59.8 ko
Programmes internationaux et bourses de mobilité du Fonds national suisse (FNS)
(PDF - 59.8 ko)

Actualités

JPEG - 106.7 ko

La mission scientifique de l’Ambassade publie chaque mois une veille sur l’actualité scientifique, technologique et universitaire en Suisse.Abonnez-vous en nous écrivant.

Sites recommandés pour suivre l’actualité scientifique et technologique en Suisse :
Le site du Secrétariat d’Etat (SEFRI)
Horizons, le magazine suisse de la recherche scientifique (FNS)
Myscience.ch
Heidi.News, le journal en ligne sur la science et la santé
Journal Le Temps (rubrique Sciences)
Science et Cité, le réseau suisse de dialogue entre la science et la société

Contacts utiles

Renaud Lallement, Conseiller adjoint de coopération et d’action culturelle en charge des questions scientifiques et universitaires
Ecrire un e-mail | Tel. +41 31 359 21 41

publié le 23/06/2020

haut de la page