La troisième édition du Choix Goncourt de la Suisse est lancée

#GoncourtSuisse - Des étudiants des universités de Berne, Fribourg, Neuchâtel, Zurich et de Suisse italienne se sont réunis à l’Université de Berne afin d’effectuer une première sélection des ouvrages en compétition pour remporter le Choix Goncourt de la Suisse. Un premier contact chaleureux entre les étudiants venus défendre leurs préférences et s’entendre sur une liste réduite de quatre à sept ouvrages sur les quinze sélectionnés dans la liste Goncourt.

Une des étudiantes suisses de Zurich, future enseignante en Français et en Espagnol, participe pour la seconde fois à cet évènement lancé il y a trois ans. « La littérature me fascine », confie-t-elle, heureuse de pouvoir débattre avec d’autres passionnés.

Comme l’a rappelé Patrick Suter, professeur extraordinaire de littérature française à l’Institut de langue et de littérature française, le Prix Goncourt distingue le meilleur ouvrage d’imagination en prose paru dans l’année. La création du Choix Goncourt de la Suisse a pour objectif de promouvoir la littérature de langue française et francophone à travers la Suisse et de susciter le goût d’une lecture à la fois critique et désintéressée d’œuvres contemporaines.

L’Ambassade a tenu à remercier les étudiants et leurs professeurs pour leur participation qui permet d’offrir un cadre d’échanges en langue française entre les universités.

L’analyse littéraire est particulière, puisqu’il s’agit de choisir le livre qui a « suscité l’enthousiasme chez l’ensemble du groupe ». Nul doute que les étudiants sauront profiter de cette expérience pour « se faire plaisir », en gardant à l’esprit « l’engagement » que la mission de jury représente : un travail de lecture le plus précis possible, « plus vite que d’habitude » mais « pas forcément plus mal ». Aux participants d’avoir « du flair » et de porter leurs idées avec conviction lors de cette première délibération.

Restez en lien avec le #GoncourtSuisse jusqu’à la délibération finale du 3 novembre !

publié le 03/11/2017

haut de la page