Mania Hahnloser nommée Commandeur de la Légion d’honneur

Madame Mania Hahnloser a reçu des mains de l’Ambassadrice de France en Suisse Anne Paugam les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur lors d’une cérémonie qui s’est déroulée à la Résidence de France le 27 juin 2017.

JPEGCette distinction couronne une contribution exceptionnelle à la diffusion de la culture et de la langue françaises ainsi qu’un engagement inlassable en faveur des relations entre la France et la Suisse.

Fondatrice de l’Alliance française de Berne

Madame Hahnloser a fondé en 1977 l’Alliance française de Berne qu’elle a présidée jusqu’en 2013 et dont elle est aujourd’hui la présidente d’honneur.
Sollicitée alors par l’Ambassadeur de France en Suisse Claude Lebel, elle bâtit ce que le président François Mitterrand qualifiera de « fleuron » du réseau.
L’Alliance française de Berne reçoit les plus grands noms de la culture française et francophone : Eugène Ionesco, Marguerite Duras, Ismaïl Kadaré, Georges Duby, Yves Coppens, Albert Jacquart, Pierre Soulages, Serge Lifar, Maurice Schumann, Edgar Faure, Jean d’Ormesson, Hubert de Givenchy… des Suisses aussi : Jean Starobinsky, Jacques Chessex, Nicolas Bouvier, Anne Cuneo, Jean-Paul Barbier-Muller. L’éclectisme apparent de cette énumération illustre en fait plus de 35 années des grands courants de la pensée et de la science modernes. Il y eut aussi le professeur Jean Bernard qui donna en 1986 une conférence intitulée « Progrès de la biologie et définition de l’homme », Léopold Sédar Senghor qui évoqua « la Francophonie » en 1987, et Raymond Aron, dont la conférence « De Gaulle devant l’histoire » fut donnée en 1990.
Mania Hahnloser a ainsi fait de Berne un foyer culturel de la francophonie.

publié le 03/07/2017

haut de la page