Mauboulès, dessins et contours

Martigny – La fondation Louis Moret consacre une exposition aux œuvres du peintre et sculpteur français Jean Mauboulès du 17 juin au 12 août 2018. L’exposition met en avant le dialogue que Jean Mauboulès entretient entre les contours et la matière.

« La seule chose qui m’intéresse, que je retienne et qui compte, d’un objet, d’un paysage ou d’une figure, c’est le contour. En fait son dessin. »

JPEG - 78.8 ko
Jean Mauboulès, Sans titre, 2012. Acier, 130 x 130 x 100 cm © Fondation APCd, Marly

L’œuvre de Jean Mauboulès (1943) est un dialogue permanent entre la ligne, la matière et la spatialité. L’artiste français joue de tous les matériaux – verre, acier, aquarelle, papier – et même du vide pour créer des formes et dompter l’espace.

Les œuvres de Jean Mauboulès sont conservées dans de nombreuses institutions suisses, françaises et allemandes, notamment au Kunstmuseum de Soleure, de Berne et de Winterthur, dans la Collection de la Ville de Paris ou au Sprengel Museum de Hannover.

Fondation Louis Moret

Né à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques (France) en 1943, Jean Mauboulès séjourne à Paris entre 1961 et 1967 où il fréquente les cours de l’École des Beaux-arts, avant de s’installer en Suisse, se liant d’une grande amitié avec Max Bill. Depuis 1976, il vit et travaille à Bellach, dans le canton de Soleure.
Entre 1975 et 1976, il effectue une résidence à Boissano en Italie, sur invitation du Centro Internazionale di Sperimentazioni Artistiche Marie-Louise Jeanneret. Il reçoit en 1996 le Prix d’art du canton de Soleure, et en 1997, la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres par le ministère français de la Culture.

publié le 19/06/2018

haut de la page