Maud Tabachnik aux Ateliers du polar

Montricher - Les Ateliers du polar organisés par la Fondation Jan Michalski reçoivent l’auteure française Maud Tabachnik le 18 mars.

JPEGMaud Tabachnik est considérée comme une pionnière du thriller au féminin. Elle est auteure d’une trentaine de titres policiers déployant une chronique sociale sans concession.
Née à Paris en 1938, Maud Tabachnik exerce la profession de kinésithérapeute-ostéopathe pendant vingt ans avant de se consacrer à l’écriture. De La vie à fleur de terre (1991) à L’impossible définition du mal (2017), en passant par Un été pourri (1994), La mémoire du bourreau (1999), Le tango des assassins (2000), J’ai vu le diable en face (2005), Désert barbare (2011) ou L’ordre et le chaos (2014), la romancière se penche sur les recoins sombres du monde depuis plus de trente ouvrages avec une inlassable énergie et une féroce soif de justice.
Maud Tabachnik bâtit des héros loin des clichés du genre. La journaliste homosexuelle juive Sandra Khan, le lieutenant de police dandy Sam Goodman sont ses porte-voix pour affirmer ses positions sociales, son engagement envers le souvenir de la Shoah ainsi que sa pugnacité contre les fanatismes et les formatages en tous genres.

Les Ateliers du polar, créés par la Fondation Jan Michalski et Le Temps, proposent quatre rencontres par année avec les plus grands auteurs de polars. Comment enquêtent-ils ? Comment écrivent-ils ? Quelles sont leurs sources ? Le temps d’une soirée, un maître du crime vous dévoile les coulisses de sa création et partage avec vous un film qui l’a inspiré.

Dimanche 18 mars
Événement en français, animé par Eléonore Sulser, journaliste au Temps
17h30 Grand entretien
18h30 Ecrire un polar : les règles d’or de et par Maud Tabachnik
19h00 Projection du film choisi par l’auteure : Les promesses de l’ombre de David Cronenberg (1h40)

Toutes les informations en ligne sur le site de la Fondation Jan Michalski

publié le 28/02/2018

haut de la page