Pleins feux sur la France au Zurich Film Festival 2020

Le cinéma français a rayonné en Suisse, durant cette seizième édition du Zurich film festival qui s’achève ! Récompenses, avant premières et public francophile étaient au rendez-vous pour témoigner du savoir-faire cinématographique français.

Se déroulant du 24 au 6 octobre, le Zurich film festival a connu un franc succès en cette période difficile pour le cinéma mondial. Soutenue par la Ministre française de la culture, Roseline Bachelot et par Alain Berset, Chef du Département fédéral de l’intérieur, cette 16e édition du festival a permis la présentation de 165 films internationaux dont 23 Premières mondiales.

JPEG - 3.9 Mo
Les réalisateurs français du film Gagarine, Christian Jungen, directeur du festival et Atout France
JPEG - 10 Mo
Discours de Frédéric Journès, Ambassadeur de France en Suisse.

Cette année, le cinéma français était mis à l’honneur. C’est d’abord la jeune génération de cinéastes d’auteurs qui était valorisée, avec la section « Nouveaux horizons » (Neue Welt Sicht) affichant quatorze films français. Saluons notamment Fanny Liatard et Jérémy Trouilh pour le poétique Gagarine et Caroline Vignal ayant réalisée Antoinette dans les Cévennes. De même, tous nos applaudissements pour David Dufresne avec son documentaire Un pays qui se tient sage, Filippo Meneghetti pour le film Deux et Rebecca Zlotowski dans Une fille facile. Bravo également à Antonin Peretjatko avec La pièce rapportée, sans oublier Alice Winocour présentant Proxima ou encore Suzanne Lindon réalisant Seize printemps.

Plus encore, le Zurich Film Festival récompensait les talents féminins du cinéma français de 2020 : la célèbre actrice Juliette Binoche a obtenu le prestigieux Golden Icon Award pour sa carrière d’actrice et a présenté, à cette occasion, son dernier film, La Bonne épouse.

De même, la brillante réalisatrice Maïwenn a eu le privilège de recevoir « A Tribute to … Award », mettant en lumière son nouveau film autobiographique ADN. Pour couronner ce succès, le ZFF a diffusé une rétrospective de ses précédentes réalisations , avec Pardonnez-moi (2006), Le Bal des Actrices (2009), Polisse (2011) et Mon Roi (2015).

JPEG - 6.9 Mo
La réalisatrice Maïwenn sur le tapis vert

Enfin, le Zurich film festival valorisait cette année l’attractivité du territoire français pour le cinéma. Nous étions heureux de noter la présence de la région Provence-Alpes-Côtes d’Azur, du département des Hautes Alpes et de la ville d’Avignon qui tissent des liens cinématographiques entre la France et la Suisse.

Le ZFF a été fondé en 2005 par Nadja Schildknecht et Karl Spoerri qui l’ont dirigé jusqu’à l’année dernière. 2020 marque l’arrivée à la direction de Christian Jungen, critique cinématographique francophile.

publié le 22/10/2020

haut de la page