Présence française au Cully Jazz Festival

Pour sa 37ème édition, le festival Cully Jazz accorde une nouvelle fois une belle place aux artistes français. Cette année, l’ambassade s’associe tout particulièrement à la venue de deux groupes de jazz français émergents, lauréats du programme "Jazz Migration", qui accompagne la professionnalisation de quatre groupes lauréats par an.

Des noms incontournables comme Thomas Dutronc, Erik Truffaz, aux jeunes talents tels que le violoniste Théo Ceccaldi (révélation de l’année lors des victoires du jazz 2017), mais aussi Anne Paceo, Blick Bassy, Gauthier Toux, Baptiste Trotignon, Michel Portal, Tangoleon, David Enhco, Shems Bendali, Emile Parisien... La 37ème édition du Cully Jazz donne à entendre la diversité de la scène française actuelle.

Au-delà de cette programmation prestigieuse, le festival accueille pour la première fois un événement "Jazz Migration", en coopération avec l’ambassade de France en Suisse. Jazz migration est un dispositif impulsé en France par l’Association Jazzé Croisé, qui rassemble l’ensemble des festivals de jazz français. Ce programme accompagne chaque année dans leur développement à l’international quatre groupes de jazz émergents, sélectionnés parmi de nombreuses candidatures. Ce 9 avril, le public de Cully aura l’opportunité de découvrir deux groupes lauréats en 2018 : No tongues (19h30) et House of echo (21h00). Ces deux concerts sont à entrée libre.

Découvrez les deux groupes lauréats :
House of echo
No tongues

JPEG
JPEG

publié le 08/04/2019

haut de la page