Prêt exceptionnel des Archives diplomatiques françaises à la Fondation Martin Bodmer

En Suisse, le Ministère français des Affaires étrangères s’engage auprès de la Fondation Martin Bodmer pour l’organisation de l’exposition « Guerre et Paix ». Cinq pièces exceptionnelles, conservées au centre des Archives diplomatiques du Quai d’Orsay, seront à cette occasion exposées par la Fondation, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ces cinq pièces originales sont prêtées pour la première fois à une institution étrangère. Par ce prêt, la France reconnait, après l’UNESCO, l’excellence qu’a atteinte la Fondation Martin Bodmer.

Une marque d’amitié des Français pour la Suisse

« C’est aussi un témoignage de l’engagement du Ministère français des Affaires étrangères pour Genève comme ville internationale et ville de paix. C’est enfin une marque d’amitié des Français pour la Suisse, qui devient le premier pays à accueillir ces pièces, qui n’avaient jamais quitté la France » souligne Frédéric Journès, Ambassadeur désigné de France en Suisse.

Il s’agit des traités de paix suivants :
- La ratification du Traité de Westphalie par Frédéric - Guillaume, margrave de Brandebourg (1648) qui marque la fin de la guerre de Trente Ans ;
- Les Actes du Congrès de Vienne, qui redéfinissent les contours de l’Europe après la chute de Napoléon 1er (1815) ;
- Le traité de paix qui mit un terme à la guerre franco-prussienne (1871)
- La copie certifiée conforme du pacte Briand-Kellogg signé par Paul Claudel, ou Pacte de Paris, pour la renonciation générale à la guerre (1928)
- Les Accords d’Evian qui mirent fin à la guerre d’Algérie (1962).

JPEG

Organisée par la Fondation Martin Bodmer, en partenariat avec le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et l’Organisation des Nations Unies (ONU), l’exposition "Guerre et Paix" est consacrée aux réalités intemporelles de la guerre et de la paix. L’exposition est structurée en trois parties : la genèse des guerres, le temps de la destruction et le pari de la paix. Elle rassemble des idées provenant de la littérature, des beaux-arts, de l’anthropologie, de la philosophie, de la psychanalyse, du droit et de la politique.

L’exposition est à voir du 5 octobre 2019 au 1er mars 2020.
Des visites individuelles sont organisées sur demande par la fondation Martin Bodmer.

Contact presse
Sandra Jamet
Attachée de presse
T +41 (0)79 532 09 52
sandra.jamet@diplomatie.gouv.fr

publié le 04/10/2019

haut de la page