Programme Georges-Arthur Goldschmidt pour jeunes traducteurs littéraires

Canton de Zurich - Du 8 au 12 janvier 2018, les dix jeunes traducteurs du programme Georges-Arthur Goldschmidt résideront au collège de traducteurs de Looren. Au programme, rencontre avec des éditeurs, des libraires et des professionnels du livre.

JPEG - 2.4 Mo
Les dix candidats du groupe Goldschmidt de la dernière édition (2017) Frankfurter Buchmesse/Nurettin Cicek

Depuis 16 ans, le programme Georges-Arthur Goldschmidt a permis à plus de 150 jeunes traducteurs allemands, français et suisses de vivre une expérience unique. Durant dix semaines les participants assistent à des séminaires, visitent des maisons d’édition et participent à des ateliers de traduction.

Le programme Georges-Arthur Goldschmidt a pour objectif une pleine immersion dans le monde éditorial et la langue de chaque pays. À cette occasion, les participants découvrent les structures éditoriales, travaillent à la traduction de textes encore non traduits et établissent des contacts professionnels décisifs pour la suite de leur parcours.

Depuis l’an dernier, une étape se déroule en Suisse. Pendant une semaine, du 8 au 12 janvier 2018, les dix jeunes traducteurs résideront à Looren. Ce collège de traducteurs (https://www.looren.net/fr/) accueille à Wernetshausen, dans le canton de Zurich, des traducteurs littéraires professionnels du monde entier. Les membres du programme Goldschmidt y rencontreront des éditeurs, des libraires et des professionnels du livre.

Le programme Georges-Arthur Goldschmidt, co-organisé par l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ), le Bureau International de l’Edition Française (BIEF), la Foire du livre de Francfort et Pro Helvetia, est destiné à dix traducteurs en début de carrière venant de France, d’Allemagne et de Suisse.

Toutes les informations sur le programme Georges-Arthur Goldschmidt

publié le 21/12/2017

haut de la page