Robert Doisneau, l’oeil d’une époque

Versoix- La galerie du Boléro de Versoix inaugurera le 26 mai une rétrospective consacrée à Robert Doisneau, l’incontournable photographe français.

JPEGRobert Doisneau est un amoureux des portraits en tous lieux, des bandes d’enfants, des amoureux, des promeneurs, des artisans, des clochards…il fait de tout le monde un sujet d’intérêt. De Paris, de sa banlieue et de ses habitants, Robert Doisneau a pris des milliers de clichés. Ces photographies rendent compte d’une époque et de la vie des quartiers populaires.

Un photographe humaniste

Robert Doisneau est l’un des précurseurs du courant de la photographie humaniste, un style éminemment français. Les artistes du mouvement partagent un vif intérêt pour l’être humain dans sa vie quotidienne et en font leur principal sujet. Leur cadre privilégié est celui des quartiers populaires de Paris dans lesquels les photographes du mouvement cherchent à capter des scènes du quotidien.
Lorsqu’en 1950 le magasine américain Life publie la célèbre photographie de Doisneau, Le Baiser de l’hôtel de ville, il devient mondialement célèbre et contribue à diffuser une image française du courant humaniste également porté par les œuvres d’Henri Cartier-Bresson, Sabine Weiss et Willy Ronis.

Pendant deux mois, 70 tirages originaux seront à découvrir à la Galerie du Boléro de Versoix, du 26 mai au 29 juillet 2018.

Toutes les informations en ligne sur le site du Boléro de Versoix

publié le 25/10/2018

haut de la page