"Soulages - Une Rétrospective", à la Fondation Pierre Gianadda

Martigny - En collaboration avec le Centre Pompidou, la Fondation Pierre Gianadda organise une rétrospective exceptionnelle des œuvres de l’artiste français Pierre Soulages. La Fondation célèbre ainsi, en noir et lumières, du 15 juin au 25 novembre 2018, ses 40 ans d’existence.

JPEG - 50.7 ko
Peinture 260 x 202 cm, 19 juin 1963
Huile sur toile Centre Pompidou, MNAM-CCI , Paris Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMNGrand Palais – © Philippe MIGEAT © ADAGP, Paris © 2018, ProLitteris, Zurich

Bientôt centenaire, l’artiste français Pierre Soulages a profondément marqué les XXe et XXIe siècles. Son travail sur le noir et la lumière, notamment ses « outrenoirs », en a fait une figure incontournable de l’abstraction française.

L’exposition présente pour la première fois la collection des œuvres du peintre conservées au Centre Pompidou. Vingt-quatre œuvres du musée parisien, datées de 1948 à 2002, sont ainsi rassemblées :
-  seize peintures dont deux goudrons sur verre,
-  trois brous de noix,
-  cinq dessins.
A celles-ci s’ajoutent trois brous de noix prêtés par le musée Soulages de Rodez, ainsi que par des œuvres provenant de collections particulières.

JPEG - 44.9 ko
Peinture 324 x 362 cm, 1985
Polyptyque composé de 4 panneaux
Huile sur toile, 324 x 362,5 cm
Centre Pompidou, MNAM-CCI Paris Photo © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMNGrand Palais – © Philippe MIGEAT © ADAGP, Paris © 2018, ProLitteris, Zurich

Soulages - Une Rétrospective propose de découvrir selon un parcours chronologique, entre 1948 et 2017, plus de 30 œuvres de Pierre Soulages. Cette muséographie met en évidence les recherches picturales et les différentes techniques que Soulages a explorées.

L’exposition est placée sous le commissariat :
- de Bernard Blistène, directeur du Musée national d’art moderne-CCI Centre Pompidou
- et de Camille Morando, responsable de la documentation des œuvres des collections modernes du Musée national d’art moderne-CCI Centre Pompidou.

Publié à cette occasion, un catalogue réunit, sous la préface de Léonard Gianadda et celle de Serge Lasvignes (président du Centre Pompidou), les textes de Bernard Blistène, Camille Morando, Benoît Decron, directeur des Musées de Rodez agglomération dont le Musée Soulages, et celui de Natalie Adamson, professeur d’histoire de l’art à l’Université de St-Andrews en Ecosse.

Exposition du 15 juin 2018 au 25 novembre 2018
Toutes les informations en ligne sur le site de la Fondation Pierre Gianadda

publié le 05/06/2018

haut de la page