“Un faible degré d’originalité”, pièce d’Antoine Defoort

Dans le cadre du festival de théâtre Auawirleben du 8 au 17 mai à Berne, découvrez “Un faible degré d’originalité”, pièce d’Antoine Defoort, le dimanche 12 et le lundi 13 mai 2019.

JPEG - 31.7 ko
“Un faible degré d’originalité”, pièce d’Antoine Defoort
©Simon Gosselin

Artiste associé au centre culturel 104 à Paris, les pièces d’Antoine Defoort ont beaucoup tourné dans des théâtres et centres culturels en Europe.

Antoine Defoort y explique, à travers de nombreuses pointes d’humour, ce qui a donné naissance au droit d’auteurs.
La RTBF écrivait ainsi “Un faible degré d’originalité, un titre austère pour un spectacle très drôle”.
Antoine Defoort se confie sur sa passion pour “Les parapluies de Cherbourg” dont il commence par jouer les différents rôles, pour 3 minutes seulement, car sinon, il faut en payer les droits.
C’est une histoire qui lui est personnellement arrivé, car les ayant-droit de Jacques Demy lui ont refusé l’autorisation de réaliser un spectacle autour des parapluies de Cherbourg.

Ce spectacle est ainsi conçu comme la présentation parodique d’une conférence sur le droit d’auteur, où il s’amuse des conceptions habituelles que l’on a des artistes comme démiurges dont on ne doit pas toucher les oeuvres.

La pièce est présentée en français avec des surtitres en allemand et en anglais.

Tojo Theater Reitschule
Dimanche, 12.05. | 20:00
Lundi 13.05. | 20:00

Plus d’informations

publié le 16/05/2019

haut de la page