Un patrimoine en partage

Journées du patrimoine – La Résidence de France ouvre ses portes au grand public pour la deuxième année consécutive, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine. Découvrez d’autres initiatives qui mettent à l’honneur les liens privilégiés entre la France et la Suisse, et illustrent le thème de l’année : Sans frontières.

JPEGL’Ambassade de France en Suisse participe pour la deuxième fois aux Journées européennes du patrimoine en Suisse.

La visite de la Résidence de France, à Berne, s’inscrit dans le cadre du programme mis en place au niveau fédéral par Nike (le Centre national d’information sur le patrimoine culturel). 2018 ayant été décrétée Année européenne du patrimoine, le programme est particulièrement fourni et s’étale sur quatre week-ends de septembre.

Le programme de Nike recèle d’autres découvertes insolites où la Suisse et la France se rejoignent.

Genève vue depuis de la France
Inauguré en 1932, le téléphérique du Salève fut salué comme une réalisation d’avant-garde technologique et architecturale. Cet ouvrage offre un point de vue idéal sur le bassin genevois.
Les 1er et 2 septembre

Le château de Voltaire, histoire d’une restauration
Voltaire achète le château de Ferney en 1758 et l’aménage pour en faire le lieu de passage obligé d’une élite qui afflue de l’Europe entière. Profondément transformé depuis le 18e siècle, le château vient de bénéficier d’une restauration complète permettant aux visiteurs de renouer avec le philosophe qui se faisait appeler aussi « le multiforme ».
Les 1er et 2 septembre, à 10h et 15h conférences, à 11h et 16h visites guidées, à 12h30 aubade musicale

Où la Versoix fait frontière
La Versoix marque la limite entre la France et la Suisse de Bogis-Bossey à Bossy et divise le village de Sauverny. Bien qu’en 1815 la rive gauche de la rivière soit rattachée à la Suisse, de part et d’autre de la frontière on continue d’évoquer d’une même voix son fier passé industrieux, attesté par les moulins qui ponctuent le cours d’eau.
Les 1er et 2 septembre à 11h30 et 15h30

Un cimetière sur la frontière
Ce cimetière confessionnel juif, situé principalement en France, dont il dépend juridiquement, tire indûment son nom de la commune de Veyrier, sur laquelle se trouve son entrée principale. Ce subterfuge, trouvé en 1920 par la Communauté israélite de Genève pour contourner la loi en vigueur, lui permet d’enterrer ses morts à sa convenance.
Le 2 septembre à 9h30, 11h30, 14h30 et 16h30

JPEGChemins de contrebandiers
Les bords du Doubs constituent une zone de richesses et d’échanges très intenses. La nature y est généreuse, en commençant par la rivière qui attire et rassemble les êtres vivants plutôt qu’elle ne les sépare. La randonnée empruntera les anciens chemins muletiers et – qui sait – s’aventurera sur l’un ou l’autre des discrets parcours de contrebandiers !
Le 2 septembre de 9h45 à 18h00

Maison à la française à Sachseln
La maison de Peter Ignaz von Flüe, à Sachseln, est un petit bijou à la française dans le style du XVIIIe siècle. Ses jardins en sont l’écrin. A découvrir en même temps que l’ensemble du Museum Bruder Klaus.
Le 8 septembre de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. Et le 9 septembre de 11h00 à 17h00

Autour de Chardin à Winterthur
A découvrir autour des œuvres du peintre français Chardin, une série de concerts de clavecin de Couperin, Forqueray, Rameau, Duphly et Dandrieu, ainsi que des déclamations poétiques en français.
Le 16 septembre à partir de 10h30

publié le 23/10/2018

haut de la page