Voyage sonore au Belluard Festival

Fribourg – Lors de la 35e édition du Belluard Festival, ouvrez grandes les oreilles devant le court-métrage sans parole et pourtant très sonore de l’artiste français Felix Blume. Et ne manquez pas Antoine Defoort, autre français, et son spectacle Un faible degré d’originalité. A découvrir du 28 juin au 7 juillet.

« Son seul » par Felix Blume

Ses voyages, Félix Blume ne se contente pas de nous les montrer ; il nous les fait écouter. D’un désert chilien, d’un champ dans le sud de la France ou d’une gare en Suisse, le preneur de son met en exergue dans ses courts métrages une succession de sonorités, auxquelles nous ne ferions naturellement pas nécessairement attention. Cette manière d’aborder la vidéo permet finalement d’enrichir le spectacle offert par la vision. Pour le Belluard Festival, l’artiste va capter les sons de Fribourg. Chaque jour, il réalisera une nouvelle vidéo, de quoi découvrir ou redécouvrir la ville, en son et en image.

Son Seul / Wildtrack #00 Festival Belluard International from Felix Blume on Vimeo.

Workshop « Son seul »
Le dimanche 1er juillet, de 10h00 à 14h00, le festival vous propose de participer à une aventure acoustique en compagnie de Félix Blume, à la conquête des sons et des ambiances qui font la spécificité du Belluard Festival et de la ville de Fribourg en saison estivale. Les seules limites à la collecte de sons seront celles de la ville.

Félix Blume, un talent original

Félix Blume est un artisan du son, un spécialiste du bruit. Il consacre une large partie de son temps à explorer le monde à la recherche de curiosités ou de banalités sonores. Lors de ses nombreux voyages, il réalise des prises de son avec lesquelles il créait des enregistrements déjà diffusés sur de nombreuses radio, Arte Radio (Fr), Phaune Radio (Fr), Radio Grenouille (Fr) ou encore Kunstradio (Au). Son talent est reconnu et primé. En 2015 il reçoit le Prix Découvertes Pierre Schaeffer du concours Phonurgia Nova, un Prix qui récompense la création radiophonique.

Un faible degré d’originalité

Antoine Defoort, autre français présent au Belluard Festival, présentera le 29 juin, Un faible degré d’originalité. Ou l’histoire rocambolesque des droits d’auteurs. Sujet et humour sensibles.

JPEGLe Festival Belluard Bollwerk International est un festival fribourgeois, transdisciplinaire contemporain, réunissant artiste locaux et internationaux, dans l’enceinte médiévale du Belluard, à l’ancienne gare et dans d’autres lieux de la ville. Chaque année, un thème en particulier est sélectionné et fait ainsi l’objet de nombreuses créations artistiques. Cette année, du 28 juin au 7 juillet 2018, le thème central sera celui de la solitude. Grâce à la musique, au théâtre, à la danse, à des installations et performances artistiques, les artistes nous montreront « l’ambivalence du phénomène : d’une part, l’isolement individuel en tant que symptôme d’un dysfonctionnement de la société contemporaine, d’autre part, la solitude auto-choisie comme acte de résistance et d’autonomisation ».

Programme complet disponible sur belluard.ch

publié le 05/06/2018

haut de la page