Zurich à la page

Zurich - Le festival Zürich Liest, organise près de 190 manifestations dans la ville de Zurich, du 25 au 29 octobre. Plusieurs auteurs français ont été conviés dont Shumona Sinha, Grégoire Hervier ou encore Gaël Faye, nominé pour le Prix Goncourt 2017 avec Petit pays.

JPEG - 110.4 ko
Portrait de Gaël Faye Chris Schwagga

Le thème retenu pour Zürich Liest, cette année, est « personnages et faits ». Les auteurs sont invités à rendre compte notamment du travail autobiographique, de l’idéal rêvé ou encore des synergies entre médias et politique.

Programmation francophone

Grégoire Hervier présente Vintage
26 octobre de 19h00 à 20h30
"Un jeune musicien, employé chez un vendeur d’instruments réputé, est chargé de livrer une guitare ancienne chez un excentrique collectionneur anglais. Là, dans un manoir sur les rives du Loch Ness, il accepte une improbable mission, retrouver le prototype d’une guitare mythique et maudite, la Moderne."
au Gitarren Total, Aemtlerstrasse 15, 8003 Zürich

Shumona Sinha présente Apatride
26 octobre de 20h00 à 21h30
"D’autres nuits surgirent derrière ses paupières, mais la lumière n’y avait plus de chaleur, il ne s’en échappait aucun bruit, aucun son, aucun souffle. Elle se rendit compte que, ni ici ni là-bas, elle n’arrivait à rire, à respirer, à se sentir vivante, et qu’elle lévitait dans un mouvement aveugle, chutait dans le vide, sans terre ni ciel."
au Theater Neumarkt Zürich, Neumarkt 5, 8001 Zürich

Gaël Faye présente Petit pays
26 octobre de 20h30 à 22h00
"En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…"
au Karl der Grosse, Kirchgasse 14, 8001 Zürich

Camus par Michel Voïta – « Dire noces »
27 octobre de 17h30 à 19h00
Une performance scénique de Michel Voïta. Intitulée « Camus – Dire Noces », le spectacle est directement inspiré des textes d’Albert Camus.
au Theater Neumarkt, Neumarkt 5, 8001 Zürich

AJAR, performance
28 octobre, de 17h30 à 19h00
au Cabaret Voltaire Zürich, Spiegelgasse 1, 8001 Zürich

Plus d’informations sur le site de Zürich Liest

publié le 31/10/2017

haut de la page