Forte présence française au Festival international du film de Locarno

Locarno – Du 1 au 11 août prochain, Locarno devient la capitale mondiale du cinéma d’auteur. La 71ème édition du Festival international du film de Locarno accorde une large place au cinéma français dans sa programmation, mais également dans son jury, ainsi que parmi ses invités.

JPEG

Une trentaine de films français, dont seize coproductions seront présentés au prochain Festival international du film de Locarno. Avec une très belle délégation française pour les accompagner, parmi lesquels Laetitia Dosch, Yann Gonzalez, mais aussi l’auteur Emmanuel Carrère, respectivement membre du jury des Cineasti di Domani, Président de Jury de la compétition Pardi di Domani et membre du jury du Concorso Internazionale. Bruno Dumont recevra un prix honorifique.

À cette occasion, le festival accueillera de très nombreux artistes et producteurs français qui viendront présenter leurs films à un public cinéphile et toujours curieux de nouvelles rencontres. Sont notamment attendus (sous réserves) : Jean Dujardin, Jéremie Renier, ou encore Yolande Moreau.

JPEG

Côté programmation

Trois films français convoiteront le Léopard d’or en compétition officielle :

  • M de Yolande Zauberman, en première mondiale
  • Last year when the train passed by, de Huang Pang-Chuan
  • Je sors acheter des cigarettes, de Osman Cerfon

Cinq coproductions sont également en lice :

  • A land imagined, de YEO Siew Hua
  • Alice T. de Radu Muntean
  • Sibel, de Cağla Zencirci et Guillaume Giovanetti
  • Yara, d’Abbas Fahdel
  • Frase d’arme de Federico Di Corato

Sur la Piazza Grande, seront projetés 5 films français et 2 coproductions :

  • I feel good, de Benoît Delépine et Gustave Kervern avec Jean Dujardin, qui sera présent au festival, et Yolande Moreau ;
  • Les Beaux Esprits, de Vianney Lebasque, avec notamment Jean-Pierre Darroussin et Camélia Jordana ;
  • L’Ordre des médecins, de David Roux, avec Jérémie Renier
  • Le vent tourne, de Bettina Oberli,
  • L’ospite, de Duccio Chiarini.

Cinéastes du présent

Deux autres films français seront montrés en compétition dans la section Cinéastes du présent : L’Époque, de Matthieu Bareyre, première œuvre et première mondiale
Sophia Antipolis de Virgil Vernier.

Ainsi que cinq coproductions :
D’un château l’autre, de Emmanuel Marre,
El Laberinto de Laura Huertas Millán,
Frase d’arme de Federico Di Corato,
The silence of the dying fish, de Vasilis Kekatos,
Tegnap, de Balint Kenyeres

Sélection Signs of Life et Fuori concorso

Le film de Benjamin Crotty, Le discours d’acceptation glorieux de Nicolas Chauvin, concourt à la sélection Signs of life, ainsi que la coproduction Como Fernando Pessoa salvou Portugal, de Eugène Green.
De chaque instant, de Nicolas Philibert, trouve sa place pour le Fuori concorso. Seize ans après le succès de Être et avoir, qui a reçu un César en 2003, le documentariste s’intéresse cette fois aux élèves d’un institut de formation en soins infirmiers.

Les courts-métrages : l’affaire des Français

En bonus, seront également présentés quatre courts-métrages produits dans le cadre de la collection de cinéma de genre Canal+ / So Film :
A nous deux ! de Marie Loustalot, Diversion de Mathieu Mégemont, La Belle affaire de Constance Meyer et Tomatic de Christophe Saber.

Et deux coproductions dans le cadre d’Open Doors :
Dadyaa : The Woodpeckers of Rotha - Pooja Gurung, Bibhusan Basnet
Demons in Paradise - Jude Ratnam

Le léopard d’honneur revient à : Bruno Dumont

Le léopard d’honneur du Festival de Locarno est attribué chaque année à « un maître du cinéma contemporain ». Après le franco-suisse Jean-Luc Godard et Agnès Varda, Bruno Dumont sera le 3e cinéaste français à recevoir un Léopard d’honneur (Pardo d’onore). Il est le réalisateur de Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc, La vie de Jésus, L’Humanité. Le 4 août, le réalisateur viendra présenter en première mondiale, sur la mythique Piazza Grande, sa mini-série "Coin-Coin et les Z’inhumains" (la suite de P’tit Quinquin), et recevra son prix.

Hommages cinématographiques

Le Festival de Locarno a tenu à rendre un hommage particulier à deux grandes figures du cinéma français qui ont récemment tiré leur révérence.
Pierre Rissient, décédé en mai 2018, a été un grand promoteur du cinéma. Il a été tour-à-tour : réalisateur, scénariste, attaché de presse, producteur, conseiller artistique. Son parcours est clairsemé de grands noms : Déon, Tavernier, Godard, qui ont fait le cinéma français.
Un hommage sera également rendu à Claude Lanzmann, décédé en juillet 2018. Son film Shoah, consacré à l’extermination des Juifs d’Europe par le régime nazi, d’une durée record de 09h26, sera projeté dans le cadre du festival.

Semaine de la critique

Dans le cadre de la Semaine de la critique, une section indépendante du Festival organisée depuis 1990 par l’Association Suisse des Journalistes Cinématographiques, sera présenté en avant-première mondiale Le Temps des forêts, de François-Xavier Drouet.

Découvrez le programme complet en ligne (en italien et en anglais) sur le site du Festival de Locarno.

publié le 13/07/2018

haut de la page